Contrat de professionnalisation

Objectifs

Le contrat de professionnalisation favorise l'insertion ou la réinsertion des jeunes et des demandeurs d'emploi.

Il concilie la formation et le travail en alternance afin d'acquérir une qualification professionnelle en rapport avec les métiers de l'entreprise.

Il vise principalement :

  • L’acquisition d’un CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie) ou CQPI
  • L'acquisition d'un titre ou diplôme professionnel inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)

Formation

Ce dispositif est basé sur une individualisation des parcours. Il se déroule en 3 phases :

  • Evaluation pré-formative des connaissances et des compétences / savoir-faire, pour permettre la personnalisation du parcours de formation
  • Parcours de formation compris entre 15 % (mini : 150 heures) et 25 % de la durée du CDD (par dérogation avec accord de l’OPCAIM) ou de l’action de professionnalisation dans le cadre d’un CDI. Le parcours se réalise en alternant formation et activité professionnelle avec l’aide d’un tuteur pour la réussite de l’intégration du bénéficiaire
  • Certification du parcours de formation

Public Visé

  • Jeunes de 16 à 25 ans révolus qui souhaitent compléter leur formation initiale
  • Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • Titulaires de minima sociaux et/ou d’un contrat unique d’insertion (CUI)

Prise en Charge

Evaluation pré-formative

Jusqu’à 500 € pour une durée minimum de 3h30, permettant l'individualisation du parcours.

Parcours de Formation (cliquez sur le tableau)

 

(*) Action courte : durée de l’action de professionnalisation inférieure ou égale à un an ET durée du parcours de formation comprise entre 15 % et 25 % de la durée de l’action de professionnalisation

(*)  Action longue : durée de l’action de professionnalisation supérieure à un an OU durée du parcours de formation supérieure à 25% de la durée de l’action de professionnalisation

 

Forfait de 500 € pour le passage de l’examen

Certification

Forfait de 500 € pour le passage de l’examen.

Exercice de la fonction tutorale

Pour en bénéficier, il est nécessaire de justifier d’une participation du tuteur à une formation de tutorat, dans les trois ans qui précèdent, ou dans les trois mois qui suivent la conclusion du contrat de professionnalisation.
Prise en charge des coûts engagés par les entreprises de moins de 300 salariés, dans la limite de 200 € par mois et par contrat de professionnalisation, pendant 6 mois au plus.

Formation de tuteur et de maître d’apprentissage

Prise en charge à hauteur de 15€/H limité à 40H/pers.

© ADEFIM Lorraine 2015
Réalisation Ealys - Mentions légales